Vous êtes ici

CNSD: 24e stage instructeur sport de combat

octobre-décembre 2019, Fontainebleau

Le 24e stage instructeur sport de combat (ISC) a eu lieu au CNSD du 7 octobre au 6 décembre 2019 pour 14 stagiaires, dispensée par trois instructeurs spécialisés de la cellule sport de combat du bataillon d’Antibes et par Peter Ligier, combattant professionnel de MMA.

 

Créé à la fin des années 1980, aujourd'hui intitulé stage instructeur sport de combat, il réunit les meilleurs combattants des Armées et de la Gendarmerie pour deux mois de formation intensive. Pour prétendre à ce stage, les stagiaires doivent être titulaires du diplôme instructeur Techniques d'interventions opérationnelles rapprochées (TIOR) depuis 2 ans, licenciés depuis au moins deux années dans un sport de combat, et détenir au minimum une ceinture marron ou un grade équivalant dans un sport de combat.

 

Des tests d'entrée attendent les volontaires à ce diplôme: des tractions, un parcours de 600 mètres ou encore réussir deux assauts, chronométrés. Après réussite, ils intègrent cette formation de 9 semaines avec une moyenne de 6 à 8 heures de sports de combat par jour tels que judo, Muay Thaï, boxe, MMA et jujitsu Brésilien. Le stage est sanctionné par une note technique et pédagogique dans chaque discipline et une note théorique générale. Le stagiaire doit avoir une moyenne de 10 dans chaque discipline et poursuivre la formation jusqu’à son terme.

 

Cette formation est l'une des plus techniques au sein des Armées tant sur le plan physique que mental, qui requiert esprit guerrier, adaptation, coordination et maîtrise de soi pour s’approprier les savoir-faire de chaque discipline.