Vous êtes ici

Interview de l'aspirant Lucien Cousin, de l'Ecole Polytechnique engagé aux Jeux mondiaux militaires d'hiver de Sochi

CNSD - mars 2017

L’aspirant Lucien Cousin de l’Ecole Polytechnique a participé aux Jeux mondiaux militaires d’hiver (JMMH) de Sochi (Russie), du 22 au 28 février dernier. Il revient pour nous sur cette première expérience dont il se souviendra longtemps !

 

Quelles sont tes premières impressions suite à cette compétition internationale militaire ?

Aspirant Lucien Cousin : C'était vraiment génial, l'organisation de toute la compétition vraiment fantastique : je n’avais jamais vu cela dans d’autres compétitions internationales. Le niveau était très relevé. J'étais engagé en difficulté et en bloc et j'ai fait un meilleur résultat en bloc. Je suis fier que notre équipe ait ramené des médailles en bloc et en vitesse, fier d'avoir été présent pour encourager mes camarades et d'avoir vécu ce moment avec eux. Je suis déçu d'être éliminé en demi-finale, j'avais mal anticipé la voie. Pendant ma prépa, je m’étais concentré sur mes études et avais mis entre parenthèse le sport de haut niveau. Je reviens actuellement et vais tout faire pour me qualifier pour la prochaine coupe de monde en difficulté l'an prochain, c'est un super challenge à relever !

 

Comment t’es-tu préparé à ces JMMH ?

Je m'entraîne à Polytechnique et dans les salles de bloc parisiennes. Pour les JMMH, je me suis entraîné au Centre national des sports de la Défense avec l’équipe de France militaire sélectionnée. Nous avons eu la chance d’être coachés par Eric Lachat, entraîneur extrêmement connu dans le milieu de l'escalade qui nous a donné de précieux conseils sur les compétitions internationales...

Polytechnique t'a laissé partir hors période de vacances malgré la formation dense?

Oui, ils m'ont déjà laissé partir pour les championnats de France militaires, les stages de sélection et de préparation aux JMMH. C'est la première fois qu'un élève est présent aux Jeux en escalade. L’Ecole met le sport au cœur de notre scolarité, en compétition comme en loisirs. Je remercie les cadres de l’Ecole de m'avoir laissé passer les « Pâles » au rattrapage, ce qui m'a permis de me concentrer sur les sélections pour les JMMH. Merci aussi à tous ceux de la section escalade qui m'apportent beaucoup, ça m'a fait plaisir de représenter mes camarades et mon école à cette compétition...

 

Le sport fait partie de ton équilibre…

Oui, complètement. Pas que l'escalade, je fais aussi beaucoup de ski alpinisme et de trail : la montagne fait partie de mon équilibre. Je suis originaire de Briançon, je suis presque né les skis aux pieds. Mes parents étaient aussi de grands sportifs, comme beaucoup de grimpeurs, la transmission des valeurs sportives a été pour moi essentielle.

Valeurs principales du sport mise en pratique dans tes études et ta vie de tous les jours ?

La combativité, dans les études comme dans le sport, l'esprit d'équipe aussi : il est primordial de s'entraîner ensemble, de se donner des conseils et d’aller au bout de ses limites. D’ailleurs, j’enchaîne sur le Tournoi sportif des grandes écoles militaires au Centre national des sports de la Défense où je participe avec mes camarades à toutes les épreuves d'escalade…

 

Pourquoi l'escalade ?

J'adore ce sport, c'est un des sport les plus diversifié en matière d’effort à fournir: en ce qui concerne les filières énergétiques, il existe les filières ultrarapides ou plus longues, d'endurance. De plus, c'est un sport où on ne fera jamais deux fois la même voie, on peut découvrir de nombreux terrains dans le monde entier et changer de style à volonté, c'est unique. 

 

Retour sur le tournoi de sport des grandes écoles de la Défense.