Vous êtes ici

#LaDefenseNousRassemble: le commissaire aux sports militaires

#LaDefenseNousRassemble: le commissaire aux sports militaires à la rencontre des jeunes

21 juin, jour de match pour nos Bleus face au Pérou, le commissaire aux sports militaires Hervé Piccirillo, commandant le CNSD et président du Conseil International du Sport Militaire (CISM) s'exprime devant un parterre de jeunes étudiants et membres de l'ANAJ IHEDN autour du thème "Sport et Armées".

Extraits:

 

Formation opérationnelle

Le commissaire aux sports militaires explique l'importance du sport aujourd'hui pour tous et particulièrement pour les militaires: "facteur de cohésion des Armées, indispensable à la préparation opérationnelle des soldats". "Le soldat est un sportif de haut niveau, un athlète dont la performance repose sur un "système d'armes": une bonne préparation physique et mentale pour vaincre[..]. Comme le champion se prépare à la compétition, le soldat, lui, doit préparer son corps et son esprit aux opérations".

 

Réinsertion et reconstruction par le sport

Il montre ensuite le sport comme outil de la reconstruction des blessés des Armées, "qui aide à repousser la barrière du handicap et réparer les blessures insidieuses qui touchent aussi la famille et les proches". "L'engagement opérationnel peut conduire le soldat au sacrifice ultime ou à subir des blessures profondes. Le ministère des Armées met tout en oeuvre pour accompagner [les blessés] dans leur parcours de réadaptation et reconstruction." Il s'appuie d'exemples concrets de reconstruction par le sport: Rémy Boullé, parachutiste de l'armée de l'Air, blessé en exercice, paraplégique qui, après son parcours de soins en hôpital militaire, se reconstruit grâce au sport jusqu'à une 5ème place aux Jeux Paralympiques ou encore le caporal-chef Benjamin, maître-chien, blessé en opération extérieure, qui obtient 3 ans plus tard le diplôme d'aide-moniteur et qui revient médaillé des Invictus Games (Jeux paralympiques pour les militaires).

 

International

Ces valeurs de solidarité et de partage, le sport les véhicule aussi au niveau International. Le commissaire, président du Conseil International des sports militaires (CISM), rappelle que le CISM, initiative Française, est chargé de promouvoir la paix dans le monde, fort des ses 138 pays membres et de sa devise "L'amitié par le sport". Il pilote notamment l'organisation des Jeux mondiaux militaires d'été et d'hiver dont ceux de Wuhan (Chine) en 2019, l'équivalent pour les militaires aux Jeux d'été et d'hiver.

 

Armées-Nation / Jeunesse

Enfin, dans le cadre de ses fonctions, le commissaire aux sports militaires met en place des "organisations sportives militaires Internationales et nationales, menées par le CNSD, en lien avec les collectivités, fédérations et clubs. Le sport, primordial pour renforcer les liens entre la Nation et les Armées et surtout les jeunes et leur faire partager les valeurs communes".

 

Conclusion

"Mon intime conviction est que le sport et les Armées portent des valeurs universelles communes qui nous réunissent tous, nous rassemblent autour d'un même idéal: celui de servir notre pays. Faire en sorte que nos différences deviennent une richesse pour cultiver notre bien vivre ensemble". Et de conclure par une citation d'Aimé Jacquet, joueur et entraîneur international français de football "qui a emmené la France vers la Victoire qui a uni toute une Nation: "Le sport, c'est donner, recevoir, partager", citation qui désigne aussi bien la vie des militaires que celle des sportifs".

 

Du 18 juin au 5 juillet, six personnalités du ministère des Armées racontent leurs plus belles histoires autour des valeurs qui nous rassemblent.