Vous êtes ici

CISM : 70e anniversaire de la création du CISM sous le signe de l'Histoire et de l'amitié par le sport

18 février 2018 - Nice(France)

A l’occasion du 70e anniversaire de la création du Conseil international du sport militaire (CISM), des cérémonies commémoratives et une Course de la Paix-CISM Day Run for Peace ont été organisées en présence de nombreuses autorités civiles et militaires, le dimanche 18 février 2018, à Nice.

 

Le 18 février 1948, sous l’impulsion du colonel Français Henri Debrus, la France, la Belgique, le Danemark, le Luxembourg et les Pays-Bas ont créé, à Nice, le Conseil international du sport militaire, avec l'objectif de contribuer à la paix dans le monde par l’union des forces armées au travers du sport. 70 ans plus tard, la journée du 18 février a permis de marquer cet anniversaire, au cours d'une cérémonie au monument aux morts de Rauba Capeu de Nice, suivie de l'’inauguration officielle de la plaque commémorative de la création du CISM. Comme symbole fort d’amitié, le drapeau de la ville de Nice a été décoré de la médaille du CISM et le colonel Dirk Schwede, vice-président Europe du CISM a reçu la médaille de la ville de Nice.

 

Le colonel Dirk Schwede a évoqué les missions fondamentales du CISM : « Le CISM développe des projets innovants afin de permettre aux sportifs militaires internationaux de pratiquer leur sport et de construire des liens éternels avec leurs frères d'armes d'autres nations. Le CISM oeuvre afin d’offrir des événements sportifs aux blessés de guerre, fait la promotion de l'égalité des sexes dans le sport, développe des actions de solidarité pour aider les athlètes de pays moins privilégiés à participer à nos championnats du monde et soutient la recherche académique dans les sciences du sport ».

Cette journée historique s'est conclue sportivement par une Course de la Paix-CISM Day Run for Peace sur la promenade des Anglais, en hommage aux victimes d’attentats. Maurice Alberti, conseiller municipal de la ville de Nice, délégué aux relations avec l'Armée a souligné : « La paix est une conquête. Cette paix, vous la célébrez par une course internationale sur notre promenade des Anglais, ensanglantée au soir de la fête nationale en 2016. Quel plus beau symbole de fraternité que cette course réalisée par vous, soldats, qui dans vos Nations respectives détenez l'honneur, la gloire et la splendeur de la patrie. Les Niçoises et les Niçois vous en garderont reconnaissance ».

Cette course annuelle s’inscrit dans le programme du CISM. À Nice, elle s'est déroulée devant un large public sur un parcours de 6 km, par équipes mixtes, avec la participation de sportifs des nations fondatrices du CISM, de militaires des unités de la zone de Défense Sud et de l’Armée de Champions. Véritable
événement armée-Nation, elle était également ouverte aux clubs de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

Le général de division (2s) Guy Nuyttens représentant le chef d’état-major des armées a conclu: « Le sport est d’une importance vitale pour les militaires dans le maintien de leurs capacités opérationnelles. La plupart de nos armées sont engagées face à un ennemi sans pitié et des menaces multiformes : à cet égard le CISM a un rôle à jouer dans le partage d’expériences. Je peux vous assurer de la détermination des forces armées Françaises à s’investir pleinement dans le CISM et à faire rayonner le sport dans le monde militaire ».

Dans cette logique, le comité directeur du CISM a validé la candidature du commissaire en chef de 1re classe Hervé Piccirillo, commandant le Centre national des sports de la Défense, à la présidence du CISM dont l’élection aura lieu en avril prochain en République Dominicaine.

 

Le Conseil International du Sport Militaire, l’une des plus grandes organisations mondiales multidisciplinaires, oeuvre pour le développement d’activités prônant la paix, la solidarité et le sport. Le Comité international olympique a reconnu le CISM comme organisation partenaire en 1995. Le CISM organise de nombreux événements sportifs pour les Forces armées de ses 136 pays membres : depuis 1948, 6 Jeux mondiaux militaires d’été, 3 Jeux mondiaux militaires d’hiver, 2 Jeux mondiaux des cadets ainsi que 466 Championnats du monde militaires. Le CISM organise également des colloques internationaux afin d’étudier les aspects de la préparation physique et du sport au sein des forces armées et travaille également à la reconnaissance et au développement du para sport pour les athlètes en situation de handicap.

 

Aujourd’hui, ce sont 136 nations qui continuent d’écrire les pages du sport militaire au sein du CISM. Cet espoir d’amitié et de paix entre les peuples s’est traduit par la devise du CISM « l’amitié par le sport ».

 

Crédits images : CNSD – ministère des Armées