Vous êtes ici

Blessés : 2e édition "Le sport pour se reconstruire"

05 décembre 2018 - Fontainebleau (France)

Le Centre national des sports de la Défense (CNSD) a organisé, le 6 décembre, la 2e édition de la journée le "sport pour se reconstruire", placée sous la présidence du général de brigade aérienne Vincent Severin, de l'état-major des armées, en présence notamment de Mme Lecointre, épouse du chef d’état-major des armées et de Jean-Marc Giraud, sous-préfet de l'arrondissement de Fontainebleau.

 

Cette cérémonie a rassemblé les blessés des Armées et de la Gendarmerie engagés sur le parcours de reconstruction, resocialisation et réinsertion par le sport proposé par le CNSD et a permis de remercier l'ensemble des partenaires institutionnels, associatifs et privés qui soutiennent la reconstruction par le sport des blessés. En 2018, 35 semaines de stages sportifs ont été organisées par le CNSD pour près de 530 blessés des trois Armées et de la Gendarmerie.

 

Comme cela a été réaffirmé dans le plan famille, le ministère des Armées accompagne dans la durée ses militaires blessés et leur entourage, ainsi que les familles endeuillées. C’est un véritable réseau d’accompagnement qui existe pour les soutenir à chaque étape de leur parcours, en prenant en compte tous les types de blessures et de pathologies, dans une approche globale, alliant accompagnement médical, professionnel, psychologique et social.

 

Le sport occupe une place importante dans leur processus de reconstruction individuelle, leur réinsertion sociale et professionnelle. Le Centre national des sports de la Défense est directement et pleinement associé au processus d’accompagnement par le sport des blessés des Armées et de la Gendarmerie. A ce titre, il réalise, en lien avec la Fédération Française Handisport et les fédérations partenaires, des actions de formation au handisport au profit du personnel des Armées en contact avec les militaires blessés. Le CNSD participe aussi à l’encadrement des Rencontres militaires blessures et sports (RMBS) et organise des stages au profit des militaires blessés pour soutenir leur retour au sport mais aussi préparer les blessés qui le souhaitent aux compétitions nationales et internationales.

 

Lors de cette cérémonie, de nombreux prix ont été remis aux blessés par les autorités militaires, témoignant du soutien apporté à leur personnel dans leur parcours de reconstruction :

  • le prix de l’équitation adaptée a été remis à M. François, de l’école militaire d’équitation du CNSD, qui œuvre lors des stages d’équitation adaptée au CNSD pour les séances d’attelage et sur les RMBS.
  • les cadres ayant suivi le Certificat de spécialisation à l’encadrement et à l’entrainement des sportifs blessés de la Défense (CSE²SBD) ont été mis à l’honneur en recevant leurs attestations de réussite ;
  • des sportifs paralympiques de l’Armée de Champions ont été présentés : les agents sur contrat Yannick Ifébé, Elise Marc et Rémy Boullé.
  • les athlètes ayant participé aux Invictus Games 2018 ont été félicités pour leurs performances avec 33 médailles remportées, ainsi que leurs entraîneurs, l’encadrement du SSA et les partenaires;
  • le prix de « l’esprit des Jeux » a été remis au maréchal des logis-chef Benjamin et au caporal-chef de 1re classe Cédric pour leur action de fraternité aux Invictus Games avec un sportif polonais qui s'était blessé pendant le critérium cycliste, sacrifiant leur course afin de l’aider à franchir la ligne d'arrivée;
  • le prix Famille a été remis par Mme Lecointre aux familles et proches des blessés, premiers acteurs de leur reconstruction, présents notamment aux Invictus Games. 
  • le prix du parcours de la reconstruction par le sport a été remis au caporal-chef Mickaël, aide-moniteur d’entraînement physique militaire et sportif à la cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre, blessé et sportif accompli.
  • les athlètes ayant participé au challenge Ad Victoriam ont ensuite été mis à l’honneur ainsi que les organisateurs des étapes et les partenaires. En 2018, ce sont 8 étapes multisports qui ont été organisées dans la France entière, avec l’objectif de réaliser une parfaite inclusion entre blessés et militaires des unités.
  • le trophée du challenge Ad Victoriam a été remis par le caporal-chef Benjamin, 1er vainqueur du challenge, au major Marc qui a participé à toutes les étapes en étant régulier dans sa pratique sportive.