Vous êtes ici

ChF militaire d'escalade 2019!

13-15 novembre 2019 - Chamonix

Le championnat de France militaire d’escalade s’est déroulé du 13 au 15 novembre 2019 au gymnase de l’Ecole Nationale de Ski et d'Alpinisme (ENSA), à Chamonix, organisé avec brio par l'Ecole militaire de haute montagne (EMHM), en lien avec le CNSD. Il prenait en compte le type d'épreuve d'escalade retenu pour les Jeux Olympiques.

 

C’est par l’épreuve de vitesse que les 90 militaires inscrits, issus des trois armées et de la Gendarmerie, ont débuté la compétition. Cette étape difficile demande un effort spécifique, une haute technicité et une grande maîtrise de soi. Chez les hommes, c’est Guillaume MORO, sportif de haut niveau (relève) de la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (FFME), qui s’impose avec un temps de 5,03 sec, suivi de Kévin, gendarme à Lyon et Vincent gendarme au PGM Hauts de Bienne. Chez les femmes, c’est Florianne, gendarme à Satory qui remporte l’épreuve face à l’adjudant (r) Stéphanie, réserviste à l’EMHM suivie de l’adjudant Astrid du 7e Bataillon de Chasseurs Alpins. Chez les vétérans hommes, c’est le caporal-chef Richard de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris qui termine 1er suivi du maître Bastien du Bataillon de marins-pompiers de Marseille et enfin du maître principal Olivier de la CIRISI de Toulon.

 

Le lendemain, c’est sur le bloc que les athlètes se sont défiés. L’adjudant (r) Stéphanie reprend le leadership et remporte l’étape de bloc devant Florianne, gendarme à Satory et l’aspirante Violette de l’Ecole de santé des armées. Chez les hommes, c’est à nouveau Guillaume MORO qui remporte l’épreuve suivi de Edwin, masseur-kinésithérapeute à l'hôpital d'instruction des armées Robert Picqué et de l’adjudant Cyril, membre du groupe militaire de haute montagne de Chamonix. Chez les hommes vétérans, on retrouve en première position le caporal-chef Richard de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris, en seconde position le capitaine Jérémie, de la base aérienne 115 et en troisième position, le sergent (r) Dimitri, réserviste à l’EMHM.

 

Dernière ligne droite pour nos militaires, la difficulté où la technicité et et le mental du sportif sont mis à l'épreuve. C’est finalement le masseur kinésithérapeute Edwin à l’hôpital d’instruction des armées Robert Picqué qui gagne la finale devant le caporal-chef Richard de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris et le sergent Valerian du 27e bataillon de chasseurs alpins. Chez les femmes, l’adjudant Stéphanie est 1re suivie de la gendarme Florianne et de l’aspirant Tess de l’Ecole de santé des armées. Chez les hommes vétérans, le caporal-chef Richard remporte l'Or suivi du sergent (r) Dimitri et du maître Sébastien du BMPM.

 

Au combiné, totalisant l'ensemble des performances des différentes épreuves, chez les femmes, c'est l’adjudant (r) Stéphanie qui prend la 1re place, devant Florianne et l’aspirant Tess. Chez les hommes, c'est le masseur kinésithérapeute Edwin qui tire son épingle du jeu, devant les gendarmes Vincent et Kévin. Chez les vétérans, le caporal-chef Richard de la BSPP remporte l'Or suivi du maître Sébastien du BMPM et du capitaine Jérémie, de la base aérienne 115.

 

Le niveau de ce championnat augmente incontestablement chaque année lors de cet événement devenu incontournable dans le paysage de l'escalade militaire. Un vrai régal pour les yeux et pour les participants qui utilisent leur rusticité, leur endurance et leur mental militaire pour faire briller les couleurs de leur unité et de leurs armées!